Image default
Vie Pratique

Augmentation des retraites en 2023 : quel impact sur la pension de réversion ?

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’augmentation des retraites en 2023 et son impact sur la pension de réversion. Quelles sont les conséquences de cette augmentation pour les bénéficiaires de la pension de réversion ? Quels sont les critères à remplir pour en bénéficier ? Comment calculer le montant de la pension de réversion ? Autant de questions auxquelles nous allons répondre dans cet article. Ne manquez pas ces informations essentielles pour comprendre les changements à venir et anticiper votre situation financière future.

Les nouvelles modalités d’indexation des retraites

La pension de réversion est un droit spécifique à certains ayants droit d’un défunt. Dans le cas de la revalorisation des retraites, elle est en effet concernée par cette mesure, à condition que leurs droits soient ouverts et perçus avant le 1er janvier 2023. En effet, les nouvelles modalités d’indexation des retraites proposent une augmentation du montant des pensions pour les titulaires de droits ouverts avant cette date. Ceux qui ouvriront leur(s) droit(s) après ce jour ne bénéficieront donc pas de la hausse et seront rémunérés selon l’ancien système. La hausse des pensions de réversion appliquée aux bénéficiaires sera calculée sur la base d’un taux fixe appliqué à leur retraite personnelle. Elle s’appliquera également à la majoration de 10 % pour veuve ou veuf et à la majoration complémentaire pour enfant à charge. Les majeurs handicapés auront aussi droit à une revalorisation supplémentaire.

Les différentes formules de calcul de la pension de réversion

La pension de réversion est un complément de revenu qui bénéficie au conjoint survivant suite au décès de son partenaire. Elle est accordée par les caisses de retraite et se calcule en fonction du nombre d’années de cotisations. Plusieurs formules permettent le calcul de la pension de réversion, notamment :

La première formule est le calcul à taux plein. Elle permet d’obtenir une pension égale à 50% des droits du titulaire, quel que soit le nombre d’années de cotisation. Cependant, elle n’est possible que si le conjoint survivant a une retraite inférieure à 854,24 €/mois.

Une autre formule appelée calcul sur points est accessible si l’ensemble des conditions liées aux annuités sont remplies. Dans ce cas, l’allocation correspond à 8% des droits du titulaire pour chaque annuité cotisée (soit 12 € par point). De plus, ce système offre plusieurs avantages, par exemple le droit à la majoration pour ayant-droit ou encore celui à la bonification.

Les conditions d’attribution de la pension de réversion en 2023

La pension de réversion est un droit octroyé aux familles des salariés décédés, qui permet de préserver le niveau de vie à la perte d’un proche. Conformément au discours du Président de la République lors de l’allocution du 14 janvier, les retraites seront revalorisées en 2023. Mais qu’en est-il des pensions de réversion ? Seront-elles également concernées par cette hausse ?

Pour répondre à cette question, il convient de faire le point sur les conditions d’attributions des pensions de réversion. Pour bénéficier de ce droit, les ayants-droits doivent avoir plus de 55 ans et remplir certaines conditions liées à leur situation : état civil, professionnelle et familiale. Les ayants-droits peuvent alors faire une demande d’ouverture auprès des caisses de retraite compétentes pour obtenir cette pension. De plus, la pension est recalculée chaque année et peut être soumise à une revalorisation annuelle.

L’impact de l’augmentation des retraites sur le montant de la pension de réversion

L’augmentation des retraites en 2023 aura un impact sur le montant de la pension de réversion. Des millions de bénéficiaires seront concernés par cette revalorisation. La pension de réversion est une prestation mensuelle versée par la Caisse nationale d’Assurance vieillesse (CNAV) aux personnes ayant droit d’un bénéficiaire décédé. Elle peut être demandée pour tout conjoint survivant ou ex-conjoint éligible et est déterminée selon le capital accumulé durant l’activité professionnelle du défunt. Une partie de ce capital est prise en compte pour le calcul, et la revalorisation des retraites aura donc un impact sur le montant de la pension de réversion.

Les plafonds et les ressources prises en compte pour l’allocation supplémentaire du conjoint survivant

La pension de réversion est l’allocation supplémentaire versée au conjoint survivant à la suite du décès d’un des époux. Elle est destinée à compenser en partie ou en totalité le manque à gagner lié à la disparition de l’autre conjoint. Les plafonds et les ressources prises en compte pour l’allocation sont définis par la loi. Les pensions de réversion sont calculées uniquement en fonction des cotisations versées par le conjoint titulaire de la retraite. Pour bénéficier de cette indemnité, le conjoint survivant doit être âgé de 55 ans minimum.

Depuis 2019, le plafond annuel s’élève à 1 564 € pour une pension pleine et 807 € pour une pension réduite. Cette somme peut être majorée si le défunt a cotisé suffisamment pour bénéficier d’une retraite complète (plafond majoré). Dans ce cas le montant possible peut grimper jusqu’à 2 733 € en 2021. Il est possible de cumuler cette indemnité avec d’autres pensions et allocations, mais les ressources du conjoint survivant ne doivent pas dépasser un certain seuil. Le calcul se base sur les revenus perçus par le couple durant les douze mois précédant le décès du bénéficiaire.

  • 2023 : La revalorisation proposée sera appliquée à tous les bénéficiaires, quel que soit leur âge et les ressources perçues.
  • Les modalités: A compter du 1er janvier 2023, le plafond annuel passera à 1 874 € et 937 € pour une pension réduite, avec un maximum possible de 3 094 € pour une pension majorée.

Les démarches à effectuer pour bénéficier de la pension de réversion en cas d’augmentation des retraites

Les retraites ont récemment été revalorisées en France et l’augmentation devrait s’appliquer à partir de 2023. Si vous êtes un bénéficiaire de la pension de réversion, vous pouvez vous attendre à ce que votre pension soit également touchée. Cependant, il y a quelques démarches à suivre pour bénéficier de cette augmentation.

Tout d’abord, pour être certain que votre pension est concernée par l’augmentation, vous devez contacter le Centre des Retraites des Salariés du Régime Général (Carsat). Vous pourrez alors obtenir des informations sur la manière dont l’augmentation s’appliquera à votre situation personnelle et sur les modalités de mise en œuvre. Il est important que vous compreniez comment la nouvelle loi affecte votre pension avant de demander une augmentation.

Une fois que vous avez compris comment et quand l’augmentation s’applique à votre situation personnelle, vous pouvez alors demander une révision de votre pension. Votre demande doit être envoyée par courrier au Carsat qui examinera ensuite votre demande et prendra une décision dans un délai raisonnable. Si la décision est favorable, l’augmentation sera appliquée à partir du 1er janvier 2023.

La situation spécifique des ex-conjoints divorcés ou séparés dans le cadre de la pension de réversion

La pension de réversion est une prestation versée aux époux survivants. Elle est payée par la Caisse nationale d’Assurance vieillesse (CNAV) à l’ex-conjoint divorcé ou séparé. Cette pension est calculée en fonction des cotisations acquittées durant le mariage par le conjoint décédé et l’âge de son ex-conjoint. La réversion représente jusqu’à 75% du montant de la pension du défunt.

A compter de 2023, les pensions servies par la CNAV évolueront grâce à une revalorisation. Concrètement, les retraités bénéficieront d’une hausse moyenne de 2,3% par an sur l’ensemble des pensions servies à partir de cette date. Mais qu’en est-il alors pour la pension de réversion ?

En effet, la revalorisation des retraites affecte aussi les pensions de réversion. L’ex-conjoint survivant va profiter d’une augmentation des sommes qu’il perçoit chaque mois à partir de 2023. Les retraites donnent droit à une indexation annuelle automatique et ne seront plus soumises aux fluctuations des prix et du coût de la vie. La CNAV appliquera ainsi cette hausse au montant de base qui est recalculée chaque année.

Les autres prestations sociales liées à la retraite qui peuvent être impactées par cette augmentation

Pension de réversion : le mécanisme prévu par le Code des assurances sociales permet à un proche de bénéficier d’une pension de réversion en cas du décès de son conjoint, par exemple. Les personnes qui ont cotisé durant certaines périodes et peuvent bénéficier d’une telle pension sont plus nombreuses que celles qui perçoivent une retraite à proprement parler. En effet, les personnes ayant atteint l’âge de la retraite ne sont pas les seules à pouvoir bénéficier d’une pension.

Portée de l’augmentation : La revalorisation des retraites en 2023 devrait avoir un impact sur la pension de réversion, car elle se base sur le montant de la retraite du conjoint décédé. De ce fait, elle devrait être impactée par cette augmentation, comme cela a été le cas pour les autres prestations sociales liées à la retraite.

Rappel des conditions : Cependant, il convient de noter que pour bénéficier d’une pension de réversion, il est nécessaire que le conjoint décédé ait cotisé durant une certaine période et qu’il y ait eu un minimum d’annuités cotisées.

Conclusion : les avantages et les limites liés à l’augmentation des retraites en 2023 pour les pensions de réversion

La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2023 prévoit une revalorisation des retraites et des pensions de réversion. Les avantages liés à cette mesure sont nombreux pour les bénéficiaires :

  • Une hausse du montant minimum des retraites et des pensions de réversion.
  • Une augmentation du nombre de retraités bénéficiaires.
  • Une amélioration du pouvoir d’achat des bénéficiaires.
  • Une hausse des revenus des ménages modestes.

Toutefois, cette mesure peut aussi présenter des limites. Par exemple, l’augmentation peut entraîner un certain manque à gagner pour l’Etat, notamment pour le financement des aides sociales. De plus, la pension de réversion ne peut pas toujours être revalorisée à taux plein, ce qui constitue une certaine injustice pour certains bénéficiaires.

D'autres articles

Tarifs postaux 2023 : découvrez le prix du timbre vert cette année !

Irene

Les étapes simples pour régler une amende en cas de perte de l’avis de contravention

Irene

Gagner de l’argent facilement : découvrez nos 8 astuces et méthodes infaillibles !

Irene

Protégez-vous des arnaques sur Vinted avec ces 5 conseils essentiels

Irene

10 astuces infaillibles pour économiser au quotidien et améliorer votre situation financière !

Irene

Durée de conservation des relevés de compte bancaire : ce que vous devez savoir

Irene