Image default
Emploi / Formation

Comment devenir un plombier ?

La plomberie est l’un des métiers les plus demandés dans le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP). Quelles sont alors les formations possibles à suivre pour exercer cette profession ? Quelles sont les missions principales d’un plombier et quelles sont les qualités nécessaires à l’exercice de ce métier ? Combien gagne-t-il en moyenne ? Découvrez à travers cet article la réponse à ces questions pour savoir si ce métier convient réellement à vos aspirations.

Formation à suivre

Pour exercer le métier de plombier, il est indispensable de suivre une formation. Il peut s’agir d’une formation initiale ou d’une formation continue. En effet, avant de vous inscrire sur l’annuaire des meilleurs plombiers, vous devez obtenir l’un ou l’autre des diplômes ci-après :

  • Le Brevet de Technicien Supérieur en fluides énergie domotique (BTS FED) ;
  • Le Bac pro technicien en installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ;
  • Le brevet professionnel en installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ;
  • Le CAP monteur en installations sanitaires ;
  • Le CAP monteur en installations thermiques ;

Obtenir l’une de ces qualifications vous aidera à avoir votre part du gâteau sur le marché de l’emploi. Mais pour vous distinguer davantage de la concurrence, il vous faudra posséder certaines mentions complémentaires telles que :

  • La mention complémentaire zinguerie ;
  • La mention RGE (reconnu garant de l’environnement) ;
  • La mention PGN (professionnel du gaz naturel).

Rôles et missions d’un plombier

Comme énoncé plus haut, le plombier est l’un des acteurs principaux du second œuvre en bâtiment. Ses missions s’articulent essentiellement autour du chauffage et de la tuyauterie. En pratique, il intervient en :

  • Pose et raccordement des appareils sanitaires (douche, baignoire, lavabo, évier, receveurs, WC, etc.) ;
  • Installation de réseaux de production et de distribution d’eau chaude (Chauffe-eau électrique, chauffe-eau photovoltaïque, chauffe-eau à gaz, ballon d’eau chaude sanitaire) ;
  • Installation de réseaux de distribution d’eau froide ;
  • Pose et raccordement de la robinetterie.

Tout bien considéré, le plombier est la personne chargée de l’installation des appareils sanitaires et/ou de chauffage. Qui plus est, il s’occupe de la réparation des équipements déjà installés. Il intervient aussi largement pour l’entretien des canalisations d’eau, que ce soit le débouchage ou la soudure des équipements défectueux.

Mais quelles sont les qualités à développer si éventuellement ce métier vous intéresse ?

Qualités requises au métier du plombier

Comme tout autre métier, celui de la plomberie a ses conditions. Par exemple, si ce métier fait partie de vos carrières envisagées, vous devez surtout et avant être autonome et disponible. Car, le plombier intervient très souvent en urgence et, de ce fait, doit satisfaire sa clientèle à temps.

Dans ses prestations, il peut avoir à porter de lourdes charges. Pour cela, il doit avoir un physique imposant. Même s’il ne l’a pas au départ, il peut l’avoir grâce à certaines activités sportives.

Par ailleurs, faut-il l’ajouter, le plombier est appelé à collaborer avec plusieurs autres métiers. De ce fait, il va falloir développer un bon sens relationnel et apprendre à travailler en équipe. Au même titre, il doit être organisé, rigoureux, ponctuel et honnête pour ainsi mériter la confiance de ses clients.

Si tant est qu’il réunit toutes ces qualités professionnelles, combien peut-il gagner par mois ?

Salaire d’un plombier

Le salaire d’un plombier est fixé en fonction de trois paramètres :

  • Le diplôme ;
  • Les compétences ;
  • L’ancienneté et l’expérience.

En effet, un plombier junior peut prétendre à un salaire brut de 1 500 €/mois. Selon l’entreprise dans laquelle il évolue et son expérience, ce salaire peut vite atteindre 2 000 €.

D’un autre point de vue, un plombier ayant déjà 5 ans d’expérience dans l’exercice de son métier est payé à 2 500 € comme salaire mensuel brut. Il peut aller largement au-delà de cette fourchette s’il exerce en freelance.

D'autres articles

Devenir le roi des réceptions en se formant au métier de traiteur

Emmanuel

Comment savoir parler anglais avec élégance?

Press Express

Quelques conseils efficaces pour retrouver un emploi fructueux

Claude

Quelle formation faire pour devenir naturopathe ?

administrateur

Comprendre la relaxologie

Emmanuel

Découvrez les règles qu’il faut respecter lors d’un CDD

Tamby