Image default
Informatique

Les applications Mac du Webdesigner

En tant que webdesigner / développeur sur Mac depuis pas mal d’années, je vais essayer au travers de cet article de vous faire un petit récapitulatif des applications mac que j’utilise quotidiennement pour accomplir mon métier.

Le Mac était à l’époque principalement utilisé par les métiers de l’impression, du « print » comme on dit de part chez nous !

Quand j’ai commencé à développer des sites Internet sur Mac, cela ne me semblait pas vraiment très naturel, beaucoup de mes compatriotes développeurs n’auraient jamais troqué leur « PC » contre un Mac, certains « préjugés » avaient encore la peau dure :

  • Le Mac c’est pour les métiers du print
  • Beaucoup d’applications n’existent pas sur Mac
  • Tout le monde a des « PC » autour de moi, je vois pas pourquoi je travaillerais sur Mac
  • Va mettre un mac dans un réseau de « PC »
  • T’as vu le prix d’un MAC ?

Bref autant de choses que j’ai entendu par le passé et qui m’ont bien fait rigoler, car, bien-sûr toutes ces affirmations sont  fausses… et je pense qu’aujourd’hui les choses ont quand même bien changé de ce côté là…

Bon venons-en au faits…

Gestion de tâche / Note / TodoList

Trouver un bon logiciel de gestion de tâche adapté à son mode de fonctionnement est essentiel dans notre métier, aussi j’utilise personnellement Things, le trio Application Mac / iPhone / iPad et qui me permet ainsi de conserver mes todolists à jour quel que soit l’équipement que j’utilise sur le moment.

Bien sûr ce n’est pas la solution la plus économique, l’application Mac coûte tout de même 49,95 €, mais c’est aussi celle que j’ai le plus apprécié après en avoir testé plusieurs par le passé.

D’autres solutions existent bien entendu, comme Anxiety qui est, quand à lui, gratuit, ou encore la solution hébergée Evernote que je trouve plutôt bien pensée et également disponible pour iPhone et iPad.

Navigateur Web

Safari Mac a beau être rapide, design, simpliste, je n’ai malheureusement jamais adhéré à celui-ci, lui préférant longtemps Firefox, certe plus lent, plus lourd, moins sympa mais la seule raison de ce choix s’appelle « Webdevelopper ToolBar« , une extension qui à elle seule justifie l’utilisation de Firefox (pour un développeur web bien-sûr !!)

Je fais tout de même une petit parenthèse, ces derniers mois, je commence de plus en plus à me diriger vers le navigateur de Google, Chrome, qui lui aussi intègre des extensions intéressantes et dernièrement cette fameuse « Webdevelopper ToolBar » !!! Youhou !! Rip Firefox !

Le plus dérangeant sur Mac est qu’Internet Explorer n’y existe pas, loin de moi l’idée de l’utiliser pour surfer sur Internet, oh Dieu non pas ça, mais simplement pour tester la mise en page de mes sites sur ce navigateur très spécial, j’utilise pour cela un service appelé browsershots.

Développement Web

Le logiciel par excellence et que l’on retrouvera quasiment partout dans notre métier, autant sur Mac que sur PC est le très célébrissime Adobe Dreamweaver.

Véritable mastodonte dans le développement web, celui-ci est capable de gérer le développement en différents langages avec aide à la saisie, coloration syntaxique, fenêtre wysiwyg, css. etc… et même s’occuper de la gestion de vos sites avec un « finder » intégré et la possibilité d’upload direct via FTP.

Bref l’outil ultime que j’utilise depuis l’époque Macromédia ce qui doit bien faire 8 ans.
Bon à plus de 570 euros le ticket d’entrée, il faut vraiment apprendre à l’utiliser et à exploiter ses nombreuses possibilités.

Pour les bourses plus modestes, certains logiciels peuvent aussi très bien faire l’affaire comme Coda (environ 70 €), Espresso (60 €) ou encore des gratuits comme Kompozer, NVU, Textwrangler, Smultron.

FTP

L’application FTP est également essentielle dans notre métier, non seulement pour mettre en ligne des fichiers chez différents hébergeurs mais aussi pour toutes les tâches que l’on peut effectuer sur un hébergement (renommage, création de répertoire, droits des fichiers…), INDISPENSABLE.

Dans les applications FTP vous avez les gratuites qui peuvent remplir 95 % des tâches qu’un développeur web aura besoin d’effectuer, comme CyberDuck ou Filezilla et celle qui vous permettront d’en faire un peu plus et qui coûtent quelques dizaines d’euros, comme Forklift bientôt en test sur blogdumac.com, qui permet par exemple de faire des transferts de serveur à serveur, sans passer par votre machine, ou encore Transmit avec sa rapidité impressionnante.

Graphisme

Bien sûr, qui dit Webdesign, dit « création graphique » et donc un logiciel permettant de travailler l’aspect de votre site Internet est indispensable.

Pour cela il y a bien sûr l’éternel Photoshop d’Adobe que l’on ne présente plus et qui a fait ses preuves dans bien des domaines, allant de la retouche au photomontage le plus complexe et pour le webdesign c’est encore lui qui a su, années après années, s’imposer comme le logiciel de prédilection pour mon métier.

C’est qu’ils sont forts chez Adobe, hein ?
Et encore je ne vous ai pas parlé d’Illustrator, qui au même titre que Photoshop est un incontournable dans son domaine.

Bon la facture commence à être plutôt élevée, car à près de 1000 € la licence de photoshop CS5 et 850 euros celle d’Illustrator CS5, inutile de dire qu’il faut développer grave pour réussir à rentabiliser ses logiciels.
Mais j’ai une petite astuce toute bête pour ne pas vous ruiner en achetant ces logiciels, que je vous donnerais plus bas, histoire de vous motiver à continuer à lire, sinon vous allez partir directement sans prendre la peine de lire la suite…

Sinon, vous avez encore et toujours les équivalents gratuits comme Gimp, très bon éditeur graphique ou PixelMator (50€) qui pourront aussi vous aider dans vos travaux graphiques les plus courants.

Animations

Bon là y’a pas à tortiller du c… la seule et unique application vous permettant de réaliser des animations dignes de ce nom, rapides, fluides, légères c’est bien entendu Adobe Flash (non je n’ai pas d’action chez Adobe, enfin pas encore…)

Outil employé par un très grand nombre de Développeurs Web et si décrié ces derniers temps avec la sortie de l’iPad et son incompatibilité sur cette plateforme (je pense personnellement que cela changera à l’avenir, enfin je l’espère tout au moins ) va vous permettre d’en mettre plein la vue à vos visiteurs en créant via une timeline ou directement via le langage de programmation Actionscript des effets à la « Spielberg » que vous auriez jamais imaginé voir sur un site Internet.

Celui-ci vous permet également de créer des jeux, des animations, ou un peu d’interactivité pour vos visiteurs.

Personnellement j’adore ce logiciel que je ne maîtrise pas suffisamment à mon goût, mais avec lequel je me suis déjà beaucoup amusé.

Office

Bien sûr, les applications de traitement de texte et tableur sont indispensables dans ce métier, ne serait-ce que pour récupérer des textes ou tableaux fournis par le client, et qui finissent mis en page sur leur site Internet.

Par le passé, j’utilisais beaucoup Office Mac, en version 2004, à présent je n’utilise quasiment plus que des applications gratuites comme NeoOffice ou l’excellent éditeur de texte Bean (rien à voir avec M. Bean !).

Textedit, l’éditeur de texte livré avec Mac Os X est aussi un superbe outil, très simple d’utilisation et permettant de faire beaucoup de petites choses.

Typographie

Afin de gérer mes nombreuses typos efficacement, j’utilise depuis plusieurs années le logiciel Linotype FontExplorer qui depuis est devenu payant malheureusement, mais tant que je change pas de système tout devrait rouler, après on verra.

Cette application très utile va vous permettre de visionner vos typos, les activer ou les désactiver (automatiquement avec les applications Adobe) en finition de vos besoins. Très pratique en Webdesign sous Photoshop ou Illustrator.

Serveur

Afin de tester des sites dynamiques (entendez par là qui requiert un serveur pour interpréter les pages développées en PHP par exemple) localement (sans passer par un hébergement) j’utilise le logiciel MAMP afin de gérer le serveur Apache et Mysql Local.

Le logiciel Terminal déjà présent dans Mac Os X est aussi bien pratique pour gérer les serveurs dédiés à distance et en ligne de commande (SSH).

Il m’arrive également d’utiliser le très efficace logiciel Apple Remote Desktop afin d’accéder à mes serveurs distants, plus simple pour certaines tâches que le SSH.

Vidéo

Pour les besoins vidéos, j’utilise certains outils comme HandBrake un freeware vraiment efficace permettant de transformer des formats vidéos, ou encore iMovie que les MacAddicts connaissent bien et enfin Flash Video Encoder pour convertir mes vidéos en .FLV et ainsi les diffuser plus facilement sur Internet.

Ah oui j’allais oublier, pour ceux qui n’ont pas les moyens de s’acheter les dernières licences de logiciels comme ceux-d’Adobe par exemple, n’hésitez pas à vous tourner vers des anciennes versions d’occasion, souvent beaucoup moins cher mais amplement suffisante pour les besoins du Webdesign.

Vous connaissez d’autres logiciels qui pourraient s’ajouter/remplacer certains de ceux que j’ai cité plus haut, n’hésitez pas à nous les faire partager dans vos commentaires.

Tags: apple, Application, graphic, mac, Web, webdesigner

D'autres articles

Changer l’icône d’iTunes 10

Irene

FL Studio Mobile

Irene

Synchroniser iCal avec Google Agenda

Irene

Configurez les captures d’écran sous Mac Os X

Irene

5 applications iPhone pour les abonnés Freebox

Irene

Application iPhone pour apprendre la guitare facilement

Irene