Image default
Minceur

Régime pour perdre 5 kg en 1 mois avec le Régime Cohen

Quel régime faut-il faire pour perdre 5 kg en 1 mois ? 1 mois c’est pile le temps qu’il vous reste avant l’événement où vous voulez paraître la plus belle : en bikini sur la plage, à une soirée événement où vous serez habillée en princesse peu importe, ce qui compte c’est que vous voulez savoir quoi manger pendant ces 1 mois restants afin de perdre 5 kg.

Vous connaissez sûrement le Docteur Cohen, non ? Mais si Jean-Michel Cohen que l’on voit toujours ) la télé, sur M6 souvent et qui est impliqué dernièrement dans la guerre des régime avec Dukan. Sa méthode de régime que l’on appelle maintenant Régime Cohen repose sur quelques principes que vous allez pouvoir comprendre dans les quelques lignes qui vont suivre. Quoi manger ? En quelle quantité ? Docteur Cohen vous répond.

Quelques principes incontournables du Régime Cohen

Quoi manger selon le Docteur Cohen ?

Boire beaucoup (au moins 1,5 l) contribue à la perte de poids. A la seule condition de ne vous autoriser que des boissons qui ne contiennent ni alcool ni sucre, c’est-à-dire : les eaux minérales éventuellement aromatisées, les infusions, et les sodas light. Les autres (vin, jus de fruits, alcools forts) font insidieusement grimper l’addition calorique.

Optez systématiquement pour le 0% qui permet d’être rassasié (même volume que les classiques, aux fruits ou entiers) pour un apport énergétique nettement inférieur. Faites de même avec le lait et le fromage blanc.

Vous pouvez sans problème consommer des légumes, viandes, poissons et fruits surgelés, nutritionnellement parlant aussi intéressants que les frais. Méfiez-vous en revanche des préparations du commerce et bannissez systématiquement celles qui contiennent des matières grasses ajoutées. Vérifiez bien la composition sur l’étiquette !

Préférez-les maigres : elles apportent autant de nutriments (notamment protéines) mais moins de graisses que les autres. Pour les reconnaître, une astuce : les viandes à griller sont généralement plus maigres que celles à bouillir ou rôtir. Globalement, il s’agit du cheval, du bœuf, du veau, du filet de dinde, du rôti de dindonneau, du gigot maigre, du rôti ou des côtes de porc très maigres et de la viande hachée.

Riches en protéines, vitamines, minéraux et oligo-éléments, mais peu énergétiques, ils sont vos alliés. Attention entre autres au thon et au saumon, plus gras que les autres : pour ces espèces, réduisez les portions classiques de 150-175 g à 125 g. Quant aux crustacés, vous pouvez sans complexes vous octroyer régulièrement une portion de 150 g (sans déchets).

Privilégiez ceux qui ne dépassent pas 50% de MG : ce sont généralement tous ceux à croûtes molles ou fleuries, ce qui vous laisse tout de même un large choix. Evitez en revanche ceux à pâtes dures ou persillées, très caloriques. Encore une fois, soyez attentive aux étiquettes !

Mieux vaut ne pas trop en consommer, surtout le jaune, calorique et riche en cholestérol. Contentez-vous du blanc.

Une grande diversité. Elle est le seul moyen d’éviter la monotonie et la marginalisation (lors d’un dîner entre amis par exemple). Dans ce régime, vous devez consommer la plupart des aliments : pour ce qui s’agit de diminuer la valeur énergétique, c’est surtout la manière de préparer et d’assaisonner les plats qui changent.

Parce que chacune d’entre nous possède ses propres habitudes alimentaires, vous pouvez dans ce régime minorer un repas pour majorer l’autre à votre convenance. Vous pouvez même en sauter un de temps en temps. Ne vous forcez pas non plus à petit-déjeuner : faites plutôt une collation dans la matinée.

Ce régime n’impose pas ses menus, mais offre des équivalences à celles qui n’aiment pas tel ou tel aliment. Ainsi, vous pouvez échanger 125 g de viande maigre contre 150 à 175 g de poisson maigre sans déchets, 125 g de thon ou de saumon, 150 g de coquillages ou crustacés sans déchets, 85 g de volaille sans peau, 85 g de jambon dégraissé, 2 yaourts entiers + 1 œuf dur ou 25 g de fromage à – de 50% de MG, 3 œufs, 75 g de fromage à moins de 50% de MG.

– Côté laitages, 1 yaourt à 0% par 125 g de fromage blanc à 0%, 200 ml de lait écrémé.

– Côté fromage, 25 g de fromage à – de 50% de MG par 1 yaourt entier sans sucre, 200 ml de lait demi écrémé, 125 g de fromage blanc à 20% de MG, une demi tranche de jambon, 1 œuf.

– Côté fruits, 150 g des fruits suivants (pommes, poires, oranges, abricots, pêches, kiwis…), par 300 g de melon, 200 g de fraises, pastèque, mûres, myrtilles, ananas, pamplemousse, 125 g de cerises, 80 g de banane.

Le principal ennemi des régimes est la frustration qui vous pousse irrésistiblement à un moment ou un autre à dévaliser le frigo. Conservez donc des aliments plaisirs : ils servent de soupape de sécurité. Rétablissez plutôt l’équilibre aux repas suivants.

S’en vouloir au moindre dérapage ne sert à rien : si vous vous accordez des écarts, faites le en dégustant. Vous verrez : du même coup, vous en mangerez moins. Toute culpabilité constitue une porte ouverte vers le cercle vicieux des compulsions alimentaires.

Le mode de préparation des aliments est essentiel : utilisez des herbes pour donner plus de saveur à vos plats. De même, misez sur la présentation des assiettes : l’œil est aussi un des facteurs du plaisir alimentaire. Sans vous lancer dans des recettes de grands chefs, mettez simplement en valeur les parfums (pommes en compote, au four, pochées…).

  • Le restaurant chinois (2 à 3 fois par semaine)

– 4 raviolis de crevettes ou de bœuf OU 2 pinces de crabe OU 1 bouillon + 3 ou 4 raviolis OU 1 rouleau de printemps OU 1 salade au crabe ou aux crevettes. – 125 g de viande ou équivalences + 2 c. à soupe de sauce + légumes sautés OU 6 raviolis

– 2 boules de sorbet OU lychees frais à volonté OU une demi mangue ou ananas frais

  • Le restaurant classique (2 à 3 fois par semaine)

– 1 tranche de saumon + 1 toast OU crustacés à volonté + 2 c. à café de mayo OU 1 salade composée au choix (sans foie gras et en contrôlant huile) OU 1 carpaccio (en contrôlant huile) OU 1 salade au crabe ou aux crevettes – 125 g de viande ou équivalences + 2 c. à soupe de sauce + légumes verts à l’eau

– Facultatif : 2 verres de vin OU 1 apéritif + 1 verre de vin, 3 boules de sorbet OU une demi part de tarte OU une île flottante + 2 c. à café de sauce

Méfiez-vous de ceux tous prêts des boulangerie, restos ou cafés. L’idéal est de composer le vôtre avec 60 g de pain (peu importe lequel), 2 tranches de jambon OU 75 g de fromage OU 1 tranche de saumon OU 90 g de thon au naturel, des feuilles de salades et du jus de citron mais pas de matières grasses. Ajoutez à ce repas 1 fruit pour fournir du sucre en supplément et augmenter la ration de fibres nécessaires à la satiété.

Ce ne sont pas les burgers qui sont dangereux mais les sodas et les frites que l’on consomme traditionnellement avec. Votre menu : un cheese burger + un fruit OU 6 beignets de poulet + une salade sans huile + un fruit, et en boisson eau ou soda light.

Qu’il s’agisse de l’une ou l’autre, achetez votre part en boulangerie, et ajoutez un fruit. Si vous optez pour la pizzeria, demandez une pizza traditionnelle avec peu de fromage, et évitez d’en consommer le pourtour.

  • Repas froid préparé maison

Si vous apportez votre déjeuner au bureau, prévoyez : des crudités au citron en entrée, des œufs durs OU du jambon OU du fromage, un yaourt 0%, 1 fruit. Dans ce cas, mangez davantage le soir.

Coupez-vous l’appétit avec des crudités et une sauce au fromage blanc à 0%. Vous pouvez en consommer autant que vous le souhaitez. Si elles sont prêtes à l’avance, vous aurez moins envie de vous jeter sur du chocolat ou des biscuits : pensez-y ! De même, veillez à toujours avoir dans vos placards des aliments comme les laitages à 0%, des légumes, des fruits…

  • Vous avez une envie précise

– De vin : remplacez alors votre fruit par 1 verre de bon vin.

– De chocolat : remplacez alors le fruit par 3 carrés (15 g, pas plus) de chocolat.

– De pain : remplacez 25 g de fromage par 40 g de pain, 1 yaourt par 30 g de pain, ou votre portion de féculents par 40 à 50 g de pain.

Dans le cadre de ce régime, vous pouvez consommer tous les soirs 100 g de féculents. Ce n’est pas beaucoup mais il est possible de contourner le problème en n’en prenant qu’un soir sur deux, ce qui permet alors de doubler la ration : 200 g. Attention cependant à la sauce : oui à la sauce tomate ou au ketchup, non au fromage, au beurre, à l’huile, à la crème…Si vous ne pouvez vous passer d’huile,  » utilisez  » la c. à soupe prévue initialement pour vos crudités.

Apprenez à les faire à base de bouillons. Vous pouvez également en préparer en malaxant des herbes avec du jus de citron. Dans tous les cas, pour donner du goût, n’hésitez pas à ajouter des condiments (poivre, curry, muscade…).

D'autres articles

Le stress fait-il grossir ? Stress et Prise de poids vont de paire

Irene

Régime Detox, cure detox : menu detox à la fraise, menu detox à l’ananas

Irene

Le Régime Jenni Craig : Perdre du poids avec le Régime Jenni Craig

Irene

Le régime The Zone : C’est quoi le régime The Zone

Irene

Calories : calories aliments tout savoir

Irene

Régime Cohen : méthode Cohen, témoignages régime Cohen, régime selon Docteur Cohen

Irene