Image default
Informatique

Une délicieuse librairie

Aujourd’hui, je vous parle de Delicious Library 2, un logiciel de gestion de votre bibliothèque médiathèque personnelle, édité par Delicious Monster, et sorti en  mai 2008.

Pourquoi parler d’un logiciel qui a 2 ans d’existence ? Tout simplement parce que depuis, il y a eu 14 mises à jour. Ce n’est donc plus vraiment le même logiciel. Mais surtout, la dernière mise à jour (2.4.1) date du mois dernier et apporte une belle amélioration. Comme je possède cette application depuis 2007, je me suis dit que c’était une bonne occasion d’en parler.

Delicious Library 2 vous permet donc de gérer votre collection de livres, films et musiques en tous genres. Il existe évidemment pléthore de logiciels du même genre. Mais, pour moi, l’originalité de Delicious Library vient de la facilité d’enregistrer des articles.

Enregistrement d’articles

Pour entrer un nouvel article dans Delicious Library, vous avez plusieurs choix : scanner le code barre, chercher sur Amazon, créer la référence à la main.

Scanner

La grande amélioration de la dernière version est dans le scan de code barre via les iSights. En effet, beaucoup de critiques concernaient la lenteur du scanner. Ça prenait environ 30 secondes pour lire un code quand l’éclairage était comme il faut. En fait, dans la majorité des cas, c’était plus rapide d’entrer le code barre à la main.

La nouvelle version est nettement plus rapide ! Pour tester, j’ai enregistré une vingtaine d’articles (bds, mangas et cds) en 2 minutes sans me presser. Nous sommes donc à environ 8-10 secondes par articles. C’est nettement plus raisonnable.

Vous avez en plus des repères qui vous permettent de savoir si le scan fonctionne ou non (les traits bleus apparaissent dynamiquement quand le scanner détecte un code barre). Pratique !

Une fois votre article scanné, Delicious Library va chercher la référence chez Amazon et vous récupérez toutes les infos disponibles. Évidemment, le nombre et la qualité des informations dépendent de celles disponibles sur le site Amazon.

Chercher

La recherche de mots clés sur Amazon – vous pouvez choisir le pays – permet de chercher : des livres, les films, des musiques, des logiciels, des jeux vidéos, des jouets, des gadgets, des outils et des vêtements.  Mais en réalité, tous ces articles ne sont pas disponibles. Les outils et les vêtements, par exemple, ne donnent aucun résultats. Ce qui est logique vu que la catégorie n’existe pas sur Amazon France.

Mais dans l’ensemble, je n’ai pas à me plaindre des informations récupérées sur Amazon. Bon évidemment, il y a une sacrée quantité de liens pour vous inciter à acheter. Mais finalement, ça ne me dérange pas plus que ça. Ça fait parti du deal : je n’entre pas les infos à la main, mais Amazon fait de la pub (et récupère des infos sur ce que je possède, je ne me fais pas d’illusion).

Créer

La création à la main d’une référence est classique. Vous avez un certain nombre de champs à remplir. Il n’y a aucune obligation à remplir tel ou tel champs. Perso, je scanne, c’est plus simple.

Gestion des collections

Vos articles sont rangés automatiquement selon leurs type (livre, cd, dvd…) mais vous pouvez raffiner le classement avec des collections (étagères) intelligentes ou non. Les étagères intelligentes importent automatiquement des articles à partir de règles que vous avez définies, c’est bien pratique. Les étagères simples se remplissent par glisser-déposer.

Dans Delicious Library 2, contrairement à la version 1, vous avez aussi accès à votre collection iTunes (vidéos persos, films et musiques). Je n’en vois pas trop l’intérêt car pour écouter une musique, ça lance iTunes.

Gestion des Emprunts

J’ai voulu un gestionnaire pour mes bouquins quand je me suis aperçu que j’en avais perdu une bonne quantité. Or, le gestionnaire d’emprunt de Delicious Library est très simple à utiliser. Vous ajoutez un de vos contacts dans vos Amis. Puis par simple glisser-déposer, vous ajoutez leurs emprunts.

Vous pouvez régler la date de retour, et votre amis sera en rouge quand la date sera dépassée. Perso, j’utilise ce gestionnaire surtout pour me souvenir à qui je les ai prêter, je ne leur impose pas de date de retour.

Importation

L’importation n’est pas le point fort de Delicious Library. La seule façon d’importer est de charger une liste de numéro ISBN ou ASIN. Delicious Library se charge ensuite de récupérer les informations via Amazon. Donc si vous avez passé un temps fou à entrer des infos ou des commentaires dans un autre logiciel… va falloir tout refaire.

Exportation

L’exportation, par contre, propose un bon nombre de format de fichier : CSV (texte séparé par des points-virgule), BibTex (format bibliographique pour LaTex), SYLK (pour Excel) ou XML. Vous pouvez également exporter dans différents formats bibliographiques (AMA, CBE, Turabian, Chicago, APA, MLA) que je ne connais pas.

Partage sur le web

Delicious Library propose de générer automatiquement un site web pour partager votre bibliothèque. Vous avez le choix de publier via un compte .mac, via iWeb, via un serveur FTP ou dans un dossier local.

J’ai testé la publication sur mon espace web via FTP et ça donne un truc pas trop mal. On a le choix entre deux design de site, ce qui est peu. Il y a eu pas mal de critiques à ce sujet. Je pense que le but n’est pas vraiment de faire un truc personnalisable à souhait mais plutôt de partager votre bibliothèque.

En effet, vous pouvez importer la bibliothèque d’autres utilisateurs via leur page web. J’ai essayé avec un collègue, Delicious Library a planté. C’est là ma plus grande déception : ça plante régulièrement… 4 fois cet après-midi pendant que je bidouillais pour avoir des screenshots à vous montrer. C’est très décevant.

Conclusion

Je pense avoir fait le tour des principales caractéristique de Delicious Library 2. Les points forts sont le scanner de codes-barres, le design, les étagères intelligentes, le gestionnaire d’emprunts et de pouvoir gérer dans un seul logiciel livres, CDs et DVDs.

Ses points faibles sont les liens commerciaux d’Amazon, l’importation, le partage un peu limité et les crashs. Néanmoins, dans l’utilisation régulière que j’en ai, les points faibles sont largement compensés par les points forts. J’ai rarement des crashs, je n’importe jamais de références, je ne regarde pas les liens amazon et je n’utilise pas le partage de bibliothèque.

En fait, l’utilisation basique de Delicious Library est vraiment agréable et intuitive. Je n’ai jamais eu de soucis en 3 ans (sauf aujourd’hui évidemment ! ).

Reste le prix : 40 $. Ce n’est pas donné mais ce n’est pas non plus excessif. J’ai acheté ma première licence à 18 €, ça allait encore. Je ne sais pas si je l’aurais acheté à 40 $. À vous de choisir

Mr Bilou.

JEU CONCOURS
Parmis vos commentaires nous feront un tirage au sort pour vous offrir 2 licences de Delicious Library 2 !! Vous avez jusqu’au vendredi 3 avril 2010 – 20 heures pour participer, merci de mettre un seul commentaire par participant ! Bonne chance à tous et toutes. !!

Edit :

Bon ! Comme je me suis un peu gourré dans les dates, j’ai accepté les deux commentaires du jour. Ce qui fait donc 37 commentaires. J’ai lancé un générateur de nombres aléatoires et j’obtiens :

You have asked for 2 random numbers ranging between 1 and 37.

Your numbers: 28 7

Coup de bol, ça ne tombe pas sur moi, sinon j’aurais relancé.

Félicitations à vincent2b (7) et onlycharme (28) qui gagnent chacun une licence de Delicious Library 2.

Bilou.

Tags: amazon, Delicious Library, gestionnaire bibliothèque

D'autres articles

Test étui Norêve Ambition pour iPhone

Irene

Air Sharing – Transformez vos ipad iphone en disque dur

Irene

45 applications pour Twitter avec votre Mac

Irene

Bean, un traitement de texte poids plume

Irene

Test et feedback sur aka-aki

Irene

Apple et les Services Secrets américains

Irene