Image default
Entreprise

Réussir son investissement avec son statut d’autoentrepreneur

Réaliser votre projet sous le régime d’auto-entrepreneuriat est une des meilleures alternatives qui viennent s’offrir à vous. Avant de vous lancer sur cette voie, disposez de toutes les informations concernant le statut d’autoentrepreneur. Cela vous permettra d’avoir des idées sous toutes les démarches et les tâches que vous avez à faire. En procédant ainsi, vous pourrez également avoir droit à un avant-gout en sachant préalablement les avantages qui en découlent.

Qu’est-ce que le statut d’autoentrepreneur ?

Envie de vous lancer sur un projet tout en vous facilitant les tâches ? Le statut d’autoentrepreneur est fait pour vous. Il est spécialement créé pour simplifier toutes les démarches à faire avant de créer une entreprise. Cela tombe bien au moment où vous en avez plus besoin. Sachez qu’avec cette option valable depuis l’année 2008, vous avez la chance de vous débarrasser de diverses tâches compliquées. La gestion administrative devient plus simple. Toutes les cotisations sociales, les impôts et les taxes seront remplacés par un unique et simple versement. La somme ainsi à payer doit seulement être proportionnelle à votre chiffre d’affaires. Aussi, la création, la cessation et toutes les procédures de changements sur une entreprise deviennent faciles.

Pourquoi opter pour le statut d’autoentrepreneur ?

Les avantages qui découlent de votre statut d’autoentrepreneur sont nombreux et énormes. D’abord, sachez que cette option est ouverte pour tout le monde. Cela vous permettra de devenir un entrepreneur titulaire, c’est-à-dire vous consacrez toute votre vie à l’entreprise que vous créez. Vous pouvez également le faire à titre complémentaire tout en ayant d’autres occupations. Étudiant, salarié ou demandeur d’emploi, quel que soit ce que vous faites, vous avez droit à ce statut. Il vous faut cependant respecter certains critères. Vous devez être majeur ou mineur émancipé, avoir une adresse exacte en France et justifiée comme travailleur salarié si cela a existé. Votre précédent de non-salarié ne joue donc pas en votre faveur avec cette option. Enfin, une fois élu comme autoentrepreneur, la chance vous sera grandement ouverte, ne serait-ce que pour la simplification des démarches à faire. Cliquez le lien suivant pour en savoir plus.

Savoir les activités concernées par le statut en question

Êtes-vous décidé à vous lancer sur votre projet avec votre statut d’autoentrepreneur ? Sachez donc avant de vous immerger dans ce monde les activités concernées. D’abord, il y en a principalement trois. La catégorie commerciale en est la première. Elle se divise en deux : le service achat des matières nécessaires et la vente des marchandises, et les prestations commerciales. Ces dernières comprennent les chambres d’hôtes, les intermédiaires de commerce ou les gîtes. La deuxième activité concernée par ce statut est le secteur de l’artisanat. Celui-ci présente aussi deux sections : fabrication des bijoux et les services de plomberie, d’électricité, d’entretien maison, de peinture, etc. La troisième activité que vous pouvez faire avec votre statut est celle qui est qualifiée de libérale. L’expertise, la consultation, le conseil en entreprise, la formation, l’animation et le coaching en sont les plus courants.

Related posts

Etre un bon comptable à Saint-Gilles : quelles sortes de qualités faut-il avoir ?

Laurent

L’importance de bien communiquer dans le monde professionnel

Claude

Externaliser le centre d’appel de votre entreprise pour quelles raisons ?

sophie