Image default
Emploi / Formation

Comprendre le lobbying

Le lobby est un groupe d’influence qui vise à faire valoir ses propres intérêts auprès des décideurs publics ou politiques. Ainsi, il s’appuie sur ses capacités de pression et il exerce ce qu’on appelle le lobbying qui est très présent dans les lieux de prises de décision institutionnelles, notamment dans le système législatif.

En termes simples, le lobbying consiste à faire autre chose et à le faire autrement en mettant en avant des négociations, des concessions, des compromis, des contreparties ou des ouvertures. Il peut être entamé aussi bien par un particulier que par une entreprise ou par une association. Mais c’est surtout une activité de professionnels réalisée par des lobbyistes qui vendent leurs prestations et leur réseau.

Comment réussir un lobbying ?

Pour réussir son lobbying, le lobbyiste doit savoir communiquer. D’une part, il doit maîtriser la communication écrite et dresser un bon texte, c’est-à-dire un texte personnalisé, un texte qui va droit à l’essentiel, un texte concis et dynamique, un texte clair et court et aussi un texte bien soigné sur la forme et sur le fond.

D’une autre part, le lobbyiste doit aussi maîtriser la communication orale. Il doit savoir parler avec une voix claire lors des rencontres et il ne doit pas lire ses notes. Il doit aussi respecter le temps de parole et il doit donner des réponses claires et exactes aux questions posées.

Par ailleurs, un lobbyiste doit également savoir choisir les bons contacts et intervenir au bon endroit et au bon moment. Effectivement, il ne doit s’adresser qu’aux personnes concernées par le dossier et il doit intervenir en amont de la décision, lorsque le climat est propice.

Exemple de réussite du lobbying

À titre d’illustration, il y a lieu de prendre le cas du lobbying en faveur de la santé publique. L’association « UFC Que choisir » a demandé l’instauration de mesures concrètes pour lutter contre l’obésité chez les jeunes. Ainsi, il a fourni des pièces aux parlementaires afin de démontrer les risques sanitaires auxquels s’exposent les collégiens et les lycéens s’ils sont touchés par l’obésité.

En réponse à cela, les parlementaires ont ajouté dans la loi de santé publique 2004-806 l’article 30 qui stipule que : « Les distributeurs automatiques de boissons et de produits alimentaires payants et accessibles aux élèves sont interdits dans les établissements scolaires à compter du 1er septembre 2005 ». Ce qui constitue un exemple concret de réussite du lobbying.

D'autres articles

Quelques conseils efficaces pour retrouver un emploi fructueux

Claude

ConfXpérience, lorsque la nature s’invite dans notre quotidien

Irene

Trouver la bonne assurance, que faire ?

Laurent

Quelle formation faire pour devenir naturopathe ?

administrateur

Zoom sur le métier d’un couvreur

Tamby

Devenir maçon : Quelles sont les compétences et les conditions requises ?

Tamby