Image default
Animaux / Agriculture

Le processus avant de transformer le blé au pain

Avec une récolte annuelle de centaines de millions de tonnes, le blé est l’une des céréales les plus importantes. Un processus de meulage optimisé est essentiel pour garantir des produits finis de haute qualité. JK Machinery propose une large gamme de technologies garantissant une qualité irréprochable  du produit final. Nous vous invitons, dans la suite, de découvrir les étapes essentielles de transformation du blé destinée à la production du pain…

Les étapes de transformation du blé

Ce processus comprend 6 étapes bien définies. Grâce à eux, on peut obtenir différents types de farines pouvant être utilisées pour la fabrication de pain, de biscuits ou d’autres pâtisseries.

Nettoyage du blé

Le nettoyage du blé vise à séparer le blé des impuretés telles que les pierres, la terre, la paille ou les autres déchets. Pour ce faire, des machines spécialement conçues sont utilisées telles que le nettoyeur-séparateur de JK Machinery.

Sélection et tri du grain

Le tri de grain consiste à sélectionner les grains selon leurs calibres, leur poids et leurs formes. La table densimétrique de JK Machinery comme un trieur à grain permet de réaliser cette opération en toute précision. Selon le réglage de la machine, l’utilisateur peut déterminer avec précision les points où doit se produire la séparation en densité. Un réglage précis de la table densimétriquepeut être effectué de manière extrêmement simple : quelques réglages rapides à effectuer manuellement suffisent.

 

Conditionnement (humidification)

Le conditionnement consiste à ajouter des quantités d’eau, mais pourquoi ajoute-t-on de l’eau?

Parce que ce que nous voulons augmenter les indices d’humidité dublé. Puis, lors du meulage, vous pouvez le transformer plus efficacement.

Des humidificateurs et de divers systèmes de pulvérisation sont nécessaires pour effectuer cette partie du processus de production de la farine de blé.

Après l’ajout de l’eau, le blé a besoin de 4 à 20 heures de repos pour atteindre un état d’humidité optimal lors de la mouture.

 

Broyage, claquage et convertissage

Ces étapes mécaniques consistent à broyer les grains de blé en fractions plus petites après de plusieurs passages dans des cylindres aux cannelures de plus en plus fines jusqu’à l’obtention de la farine.

Contrôle et reconditionnement

Après le processus de mouture du blé, la phase de contrôle commence.

Dans cette étape, des contrôles exhaustifs impliquant plusieurs tests physicochimiques sont effectués.

Ces tests permettent de déterminer et de garantir l’homogénéité du produit obtenu et le respect de toutes les exigences requises.

Raffinage

Nous appelons la dernière étape du processus de production de la farine de blé raffinée.

Dans ce processus, la farine obtenue passe à travers des tamis de différentes largeurs, ce qui permet de séparer les différents types de farine en fonction de leur qualité.

Ensachage

C’est la mise de la farine en sac, donc elle est prête maintenant d’être transportée à la boulangerie ou à la pâtisserie.

 

Bon à savoir !

Il existe le blé dur, car il présente la particularité de posséder des propriétés riches en protéines qui sont utilisées pour fabriquer des produits exigeant ce type de qualité.

Nous avons également le blé tendre, ce sont des générateurs de farine de blé avec lesquels vous pouvez obtenir d’autres produits, tels que : le pain et les biscuits.

 

Trieur à grain, nettoyeur-séparateur ou table densimétrique, vous trouvez chez JK Machinery tous les équipements nécessaires pour transformer votre récolte de céréales conforme à vos besoins quantitatifs et vos attentes qualitatives.

 

 

Related posts

Ce que les animaux de compagnie nous apportent

Elena

Comment être assorti avec son chien ?

Irene

L’éducation d’un chien nécessite-t-elle l’utilisation d’un collier ?

Laurent