Image default
Maison / Bricolage / Déco

Pourquoi un spécialiste pour entretenir votre chaudière au gaz ?

L’entretien annuel d’une chaudière au gaz constitue une obligation légale que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement. D’ailleurs, votre assureur peut vous demander une attestation dans le cadre d’un contrat habitation. Suivez le guide pour savoir ce que vous devrez entreprendre pour respecter cette réglementation.

L’essentiel à savoir sur l’entretien

 

Rien de plus important que de veiller à la maintenance de votre système de chauffage pour allonger sa durée de vie, pour vous assurer un confort permanent, pour optimiser son rendement et ainsi économiser en énergie, pour éviter les nombreuses pannes. L’entretien est également primordial pour garantir votre sécurité à travers le bon fonctionnement de votre chaudière au gaz et pour éviter qu’elle ne vous lâche de manière inopinée. Pour entretenir votre système dans les normes, vous êtes dans l’obligation de solliciter les services d’un chauffagiste qualifié qui peut intervenir pour une mission ponctuelle ou par le biais d’un contrat d’entretien. En effet, vous pouvez souscrire un contrat d’entretien annuel qui inclut généralement la visite de contrôle tous les ans, le dépannage en cas de dysfonctionnement au cours de l’année ainsi que le ramonage de conduit de fumée. Pour éviter les mauvaises surprises, veillez à confirmer tous les éléments inclus ou non dans le contrat lors de la souscription. Le contrôle annuel devrait prendre en compte les vérifications obligatoires, le nettoyage et le réglage du dispositif.

Les vérifications lors de l’entretien

 

Le spécialiste de l’entretien de la chaudière au gaz doit le plus souvent :

– examiner le vase d’expansion,

– vérifier les équipements de sécurité,

– inspecter le débit d’eau chaude et le régler en cas de besoin,

– contrôler l’étanchéité des circuits du dispositif,

– nettoyer le corps de chauffe, le brûleur et la veilleuse,

– inspecter le débit de gaz pour le chauffage,

– contrôler la performance de la pompe,

– examiner la température d’eau chaude en fonction du débit.

A quel prix ?

 

Pour un contrat d’entretien, vous pouvez prévoir entre 80 et 170 euros selon votre système de chauffage et votre emplacement géographique. N’oubliez de vous renseigner sur le coût du déplacement parce qu’il est préférable de faire appel à une entreprise moins connue mais à proximité de vous qu’une enseigne très connue qui vous facturera des frais de déplacement exorbitants.

Que faire en cas de panne inopinée ?

 

Même si vous avez souscrit un contrat d’entretien de votre chaudière au gaz, vous n’êtes pas à l’abri de pannes inattendues au cours de l’année, dont le coût peut s’avérer plus ou moins onéreux. Il est important de remarquer que même si vous avez un contrat d’entretien, il est dans votre intérêt d’avoir de bonnes notions sur le fonctionnement de votre chaudière pour vous aider à réduire les dépannages inutiles. En effet, certaines interventions de professionnel pourraient être évitées ou restreintes en vérifiant les points principaux de l’appareil : le circuit électrique, le circuit d’eau chaude et le circuit d’acheminement du combustible.

En connaissant parfaitement le fonctionnement du dispositif, vous pourrez le contrôler vous-même et effectuer les petits réglages nécessaires. Par contre, si le déplacement d’un chauffagiste est malgré tout requis, vous pouvez ainsi simplifier son intervention en lui indiquant l’origine de la panne. Cette démarche limite la durée de la réparation et par la même occasion, réduit la facture de dépannage. Sachez que le coût de ce dernier inclut les frais de déplacement, le prix de la main d’œuvre qui prend en compte le temps de réparation ainsi que le prix des pièces à remplacer.

Related posts

Caméras de surveillance : comment choisir son kit ?

Irene

Comment éviter les erreurs courantes lors de la pose de carreaux de grandes tailles

Claude

Les bons accessoires pour les systèmes de sécurité

Christophe