Image default
Immobilier & Bâtiment

Procédures de rachat de crédits

Le but d’un rachat de crédits est de réunir tous vos crédits en un. Que ce soit un prêt immobilier ou autre, vos crédits seront rassemblés en un seul bloc remboursable chaque mois selon vos moyens.

Que peut-on racheter dans le cadre d’un regroupement de crédits ?

1) Des crédits
Le regroupement de crédits permet de racheter des prêts remboursables de façon échelonnée ou in fine, des crédits à la consommation comme les automobiles ou les prêts personnels et des crédits immobiliers dont les investissements en location, les résidences principale et secondaire dans Le Nouvion-en-Thiérache par exemple.

Un courtier dans le Nord est à votre disposition pour vous donner des conseils et des informations sur l’intérêt de regrouper vos crédits ou seulement certains de vos prêts. Il est à noter qu’un prêt patronal ou celui à taux zéro ne sera pas à racheter.

2) Des dettes
Pour équilibrer votre situation financière lors d’un regroupement de crédits, il est nécessaire d’impliquer les dettes existantes au moment de votre demande : délai de prêts impayés, loyers en retard, impôts, pensions alimentaires non versées, solde débiteur d’un compte courant, etc.

Un courtier en rachat crédit La Capelle contrôlera votre situation financière en rapport avec vos dettes et vos prêts et envisagera en même temps vos besoins futurs tels que vos projets (aide aux enfants, travaux, …), votre trésorerie, qui seront évidemment inclus dans votre demande de rachat de crédits.

Vérifier le montant des frais

Un rachat de crédits entraîne des frais supplémentaires plus nombreux que lors d’une renégociation et ces frais demandent une grande attention de la part du particulier. Il s’agit de l’indemnité de remboursement anticipé qui vaut 3% du capital restant dû ou des six mois d’intérêts, des frais de constitution de garantie et de la mainlevée de l’hypothèque à part les frais de dossier.

Si les frais de dossier qui valent entre 500 et 1000 euros sont négociables, le coût du rachat de crédits est certain. Ce dernier devient donc intéressant quand le particulier obtient une baisse de 80 à 100 points de base de son taux. Pour une personne qui a contracté un prêt à un taux de 2,8%, l’opération ne deviendra intéressante que si le nouveau taux est de l’ordre de 2%.

Profiter de l’amendement Bourquin

Susciter l’esprit de concurrence entre les banques est avantageux. Grâce à la loi Bourquin du 1er Janvier 2018, il est désormais possible pour les emprunteurs de résilier leur contrat d’assurance de prêt immobilier chaque année. Un argument non négligeable lors d’un rachat de crédit. Certaines banques proposeront une assurance à un taux plus bas si les particuliers sont libres de souscrire cette assurance dans l’établissement de leur choix. Ils bénéficieront d’une remise de plusieurs centaines d’euros.

Related posts

L’investissement immobilier et les notions de base qui en découlent

Laurent

Comment bien choisir son bac de rétention ?

Journal

Le rachat de crédit : le moyen par excellence pour rehausser votre pouvoir d’achat

administrateur