Image default
Nature / Jardin

Comment élaguer un arbre correctement ?

L’élagage est une activité qui consiste à sectionner les branches inutiles d’un arbre. Élaguer ses arbres et ses arbustes, c’est pratiquement indispensable. Cela permet d’assurer la croissance de l’arbre, de limiter les encombrements et de gagner de place. En effet, enlever les branches encombrantes en largeur est vraiment nécessaire si votre jardin est assez petit. Également, le fait de couper l’arbre en hauteur permet de limiter la prise au vent et de le protéger en cas de tempêtes. Il y a moins de risque que l’arbre se déracine. Mais attention, l’élagage est une opération assez délicate. Pour bien élaguer, il faut pratiquer les bons gestes.

L’identification des branches à tailler

D’abord, déterminez préalablement votre plan d’approche ainsi que la forme que vous souhaitez donner à l’arbre. Pourtant, il est nécessaire de préciser que chaque arbre pousse différemment. On ne peut pas appliquer une méthode d’élagage d’arbre fruitier à un arbre d’ornement, par exemple. Aussi, sachez qu’une coupe peut avoir des conséquences irréversibles pour la croissance de l’arbre en question. C’est pour cette raison qu’il est indispensable de faire appel à un expert en élagage comme cet élagueur en Saône et Loire qui peut vous aider dans la réalisation du travail. Il peut également vous conseiller sur la manière et le moment idéal pour l’opération.

Ensuite, identifier les branches à tailler. En général, il s’agit des branches mortes ou cassées, ou encore celles qui se croisent. Elles méritent d’être supprimées, car elles peuvent être dangereuses. Vous pouvez aussi enlever tous les rejets venant des racines. Enfin, lorsque les branches latérales et les branches du faîtage sont trop longues, il est temps de les réduire.

Les techniques de coupe

Pour garder la physiologie de l’arbre, il est conseillé de supprimer une branche au lieu de la couper à moitié. Pour ce faire, vous devez repérer son bourrelet à sa base. Ensuite, effectuer une coupe d’environ 2 à 3 cm du tronc. Veillez à ce que le bourrelet de la base ne soit pas enlevé du tronc. Cette coupe se fait à l’aide d’une scie d’élagage que vous pouvez trouver facilement en magasin.

Si la branche à couper est assez grosse (lorsque son diamètre mesure 4 cm et plus), vous pouvez la couper en trois temps : la première coupe se trouve à 50 cm du tronc. Elle n’a pas besoin de soin particulier. Pour la deuxième coupe, faites une entaille de 2cm de profondeur sous la branche, juste après le bourrelet. Enfin, la troisième coupe se situe en dessus et au même niveau. C’est la technique de la double entaille. Elle permet d’éviter que la branche qui vient d’être supprimée ne déchire l’écorce qui se trouve dessus. Ainsi, la branche sera coupée correctement, sans arracher l’écorce et à la bonne longueur. La coupe propre va lentement cicatriser et le moment venu, l’écorce va recouvrir cette plaie de coupe.

Mais en tout cas, n’oubliez pas d’attacher la grosse branche pour guider sa chute. Effectivement, il y a un risque qu’elles tombent n’importe où et blessent les passagers. Donc, vous devez tenir en compte les obstacles environnementaux, l’inclination naturelle de l’arbre et la direction du vent.

D'autres articles

Les meilleurs moyens de photographier la nature

Tamby

Quelles sont les techniques d’élagage les plus utilisées?

Tamby

Les différents aspects d’un jardinier à domicile

Claude

Quelles sont les règles de sécurité relatives aux travaux d’élagage ?

Tamby

Comment assurer plus de sécurité lors des travaux d’élagage?

Tamby