Image default
Nature / Jardin

Quelles sont les techniques d’élagage les plus utilisées?

L’élagage est une technique de taille qui permet de soigner les arbres. En fait, il ne présente que des aspects avantageux pour ces végétaux. C’est une raison pour laquelle, l’élagage doit être effectué d’une façon régulière. Effectivement, on peut distinguer trois principales techniques d’élagage à savoir la taille douce et raisonnée, la taille sévère et ponctuelle ainsi que la taille en marotte et pluriannuelle. Il est nécessaire de préciser que ces dernières doivent se faire à partir des besoins de l’arbre, son type, son âge et son espèce. De ce fait, il est important de faire appel à des professionnels dénommés élagueurs pour leur réalisation.

La technique d’élagage douce

Cette pratique est à appliquer lors d’une taille d’entretien régulier d’un arbre. Il y a lieu de souligner qu’elle s’exécute lorsque celui-ci a de la place autour de lui et  qu’il ne gêne pas. En effet, seules les branches ne dépassant pas trois centimètres de diamètre seront coupées de manière douce et régulière.

La coupe des branches ayant de faibles dimensions va ensuite contribuer à l’harmonisation de la couronne du végétal. Certainement, cette technique d’élagage ne consiste pas à éliminer les branches mortes et malades, mais à uniquement couper les branches qui n’atteignent pas plus de trois centimètres. Bien entendu il faut veiller à enlever les gourmands et à respecter la forme de l’arbre tout en le stimulant. Ainsi, la croissance des branches indésirables ne peut avoir lieu et vous pouvez échapper aux risques d’absence de cicatrisation. Il est à noter que si la plaie demeure, elle peut être attaquée par des maladies, des moisissures et des champignons.

La technique d’élagage sévère

Nommée aussi taille de formation, elle vise à modifier radicalement la structure d’un arbre.  En réalité, ce processus peut causer le traumatisme de celui-ci. C’est pourquoi, l’application de cette technique n’est pas préconisée sur les végétaux adultes et sur les branches robustes.

Néanmoins, elle est requise pour la sécurité des personnes et des biens d’après la règlementation de l’élagage. Si l’arbre devient trop imposant, il peut provoquer des accidents. En revanche, il y a de grandes possibilités pour que l’arbre soit blessé. D’ailleurs, l’arbre peut prendre du temps à cicatriser et la plaie peut être infectée par des éléments indésirables. Pour éviter que l’arbre ne se fragilise, cette opération doit être faite en suivant des règles particulières sinon il peut en mourir. Pour éviter tout incident, il est préférable de faire appel à cet élagueur dans l’Oise qui est un expert dans le domaine. Il est à noter que lors d’une taille sévère, la réduction d’un arbre ne doit pas dépasser les 30% du volume de la couronne.

La technique d’élagage en marotte

En ce qui concerne la taille en marotte, elle permet non seulement de limiter le développement d’un arbre en préservant une forme donnée, mais aussi de favoriser la pousse rapide des rejets. Elle n’est spécialement recommandée que pour les saules, les tilleuls, les mûriers, les érables, les platanes et les charmes.

Concrètement, les rameaux seront coupés à ras de la marotte afin d’arrêter l’irrigation de la sève. À titre indicatif, la marotte représente une boule se situant au bout d’une branche. De même, elle contient une grosse partie des réserves de l’arbre. Elle est créée par l’accumulation des rejets au même endroit. C’est ce qui fait que des bourrelets cicatriciels  s’amassent et produisent cette boule. Il faut absolument faire attention de ne pas couper la marotte sinon l’arbre viendrait à s’affaiblir et sa cicatrisation ne pourra pas se faire.

D'autres articles

Les différents aspects d’un jardinier à domicile

Claude

Comment élaguer un arbre correctement ?

Tamby

Les meilleurs moyens de photographier la nature

Tamby

Quelles sont les règles de sécurité relatives aux travaux d’élagage ?

Tamby

Comment assurer plus de sécurité lors des travaux d’élagage?

Tamby